Notre équipe

Les relations solides entre le personnel encadrant et l’adolescent se forgent sur base de tout ce qu’ils construisent de positif ensemble, de toute nouvelle difficulté surmontée fût-elle infiniment petite.

Directeur

Mr Philippe Sorel
Assure la gestion journalière du service résidentiel dans les matières suivantes: la mise en oeuvre et le suivi du projet pédagogique, la gestion du personnel,la gestion financière,l'application des règlementations en vigueur, la représentation du service dans ses relations avec l'AVIQ, la conclusion des conventions avec les organismes extérieurs.
Il assure un soutien régulier à l'équipe pluridisciplinaire du service.

Médecin psychiatre

Assure des entretiens réguliers avec toutes les personnes hébergées et est responsable de la prescription et du suivi de la médication sur le plan psychiatrique. A la demande, il rencontre les représentants légaux et répond de façon ponctuelle aux attentes et questions de l’équipe.

Médecin généraliste coordinateur

Il consulte d'office une fois par semaine et en fonction des nécessités.
Il coordonne, en collaboration avec le médecin spécialiste, le suivi médical des bénéficiaires (tenue des dossiers médicaux, suivi des hospitalisations, certificats circonstanciés, surveillance des vaccinations et des maladies transmissibles…).

Educateur chef de groupe 

L’éducateur chef de groupe est responsable de l’ensemble de l’équipe éducative. 

Cette fonction recouvre plusieurs volets :  un volet administratif (horaire des éducateurs, rédaction de rapport, gestion de la caisse loisirs, registre des activités,...), un volet éducatif (référent auprès des jeunes,  veille au respect des consignes, gestion des conflits,...) et un volet de coordination (synchronisation entre les différents intervenants, veille à la bonne circulation des informations,...).

Chef éducateur 

Le chef éducateur est avant tout responsable de son unité de vie.Chargé de veiller au bon fonctionnement interne de l’unité, le chef éducateur est l’une des personnes de référence pour faire le lien entre les membres de l’unité et les différents intervenants.

Il veille au bon suivi des PEI pour chaque jeune de son unité.

Il est le porte parole des demandes émanant du groupe (projets, demandes, soucis). 

L’éducateur 

La fonction éducative est une fonction centrale dans l’institution. L’éducateur  est aux premières lignes dans l’encadrement d’un jeune.  Il est pour ce jeune un guide et un soutien.

Pour chacun des jeunes, un éducateur est désigné comme référent.  Il est le garant au sein de l’équipe pour 2 ou 3 jeunes et assure tout particulièrement la responsabilité de veiller à ce que les projets éducatifs individualisés de ces jeunes soient respectés, que leurs besoins soient rencontrés. Il alerte l'équipe en cas de problème.

La dimension de travail en équipe est importante.  Une équipe qui est là pour réfléchir ensemble aux meilleurs façons de faire pour aider un jeune à grandir et aussi pour soutenir ses membres  et partager lors de la  traversée de périodes difficiles avec l’un ou l’autre bénéficiaire.

Au sein de cette équipe la cohérence dans le travail doit être régulièrement requestionnée tout en permettant à chaque éducateur de travailler avec ses qualités propres.

La fonction éducative recouvre de multiples rôles qui se déclinent tantôt sous la forme d’un accompagnement individuel d’un jeune tantôt sous la forme de guide d’un groupe, tantôt sur le terrain, tantôt en travail de réunion ou d’élaboration écrite d’observations ou de projets éducatifs.

La logopéde

L’essentiel du travail de la logopède est de travailler la communication, orale ou non. Le langage écrit peut aussi être soutenu lors des séances logopédiques.

Les jeunes, dès qu’ils intègrent l’institut, sont évalués et font l’objet d’observations afin de déterminer leurs besoins en termes de logopédie. De plus, les jeunes présentant de l’autisme sont testés avec le ComVoor qui permet d’évaluer leurs capacités de compréhension réceptive. Le but de est de créer des outils visuels les plus adaptés à chaque jeune afin de clarifier au mieux son environnement.

Le but est que chacun puisse, au minimum, entrer en communication adéquatement avec un tiers pour répondre à un besoin de base.

Si le jeune est verbal, le travail consiste à améliorer son langage oral (stimulation lexicale, travail syntaxique…). Dans le cas de jeunes non-verbaux ou verbaux mais avec d’importantes difficultés articulatoires et syntaxiques, des moyens de communication alternative sont mis en place. Ceux-ci peuvent être la méthode gestuelle SESAME et/ou la création de carnets de communication.

 

La psychologue - responsable méthodologique

D’une façon générale la fonction essentielle de la psychologue est d’accompagner l’équipe pluridisciplinaire, le jeune et son entourage dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet éducatif individualisé.

En collaboration avec la direction, elle est responsable méthodologique et supervise l’équipe éducative sur ce plan.

De par sa formation de base et le suivi de formations complémentaires, elle participe à une meilleure compréhension du fonctionnement du psychisme du jeune et de sa famille, dans une perspective d’autonomisation au sein du contexte institutionnel.

L’assistante sociale

L’assistante sociale vient en aide aux familles afin de favoriser le bien-être, l’insertion sociale et l’autonomie des résidents dans le cadre institutionnel.

Elle n’intervient pas à la place de la famille mais avec elle, tout en respectant le rythme de celle-ci, en lui permettant de s’intégrer dans l’action et ainsi d’aller vers une plus grande autonomie.

Elle est donc un intermédiaire avec les organismes extérieurs, réalise un travail administratif (anamnèse, dossier de pré-admission, rapport d'évolution,...) et est porte parole des difficultés rencontrées par les parents.

La psychomotricienne

Le travail de la psychomotricienne est d’aider les garçons à avoir une meilleure conscience de leur corps et d’améliorer leur qualité d’être.

Elle les accompagne dans leurs mouvements et ressentis spontanés.

Elle peut axer son travail sur deux types de prise en charge en individuelle ou en groupe:

A l’atelier découvertes, elle accompagne le jeune dans l’ouverture et l’épanouissement de sa créativité et dans la connaissance de soi en relation avec les autres. Cette créativité peut aller de la relaxation à des jeux plus dynamiques et ludiques.

A la salle de psychomotricité, elle dispose d’un matériel spécifique avec lequel elle pourra travailler la coordination générale du jeune et ses paramètres corporels.

L'Institut Royal Familial asbl

  • Agréé par l’Agence pour une Vie de Qualité (AViQ).
  • Conventionné avec L’Agence régionale de santé Hauts-de-France.
  • Membre de la Ligue Nationale pour personnes Handicapées et services spécialisés LNH.